• Wenger au Milan, vraiment ?

Wenger au Milan, vraiment ?

Publié le 6 novembre 2018 à 19h43 | Transferts

C'est le sujet de ce début de semaine en France et en Italie : Arsène Wenger est annoncé au Milan dès les prochaines semaines à la place de Gennaro Gattuso. Cela fait parler, l'emballement médiatique s'est mis en marche ; mais y a-t-il vraiment de quoi ?

Au départ de l'histoire, une publication de l'expérimenté François Verdenet pour France Football. L'article expose d'abord l'envie de Wenger de reprendre du service, évoque les clubs où son nom a circulé, et la conclusion arrive déjà : "Il négocie avec le Milan AC depuis quelques semaines". Le journaliste de France Football n'a certes pas à citer ses "certaines sources", mais les arguments semblent bien courts, et le conditionnel bien trop présent dans l'article pour justifier le bruit constaté ces dernières heures.

Les arguments évoqués sont en fait seulement deux : d'une part, les liens de la famille Singer (à la tête du fonds Elliot, propriétaire du club) avec Londres en général et Arsenal en particulier ; d'autre part, les résultats insatisfaisants de Gennaro Gattuso à la tête du Milan.

Si l'on devine que l'arrivée d'Ivan Gazidis donne facilement du corps au premier argument, il reste bien léger pour en tirer des conclusions. Quant à la position de Gattuso, si le début de saison est jusqu'ici en dents de scie, la 4ème place confirmée ce week end et les 9 points acquis en une semaine ont clairement donné de l'air au Calabrais, qui reste après tout dans les clous des objectifs de début de saison malgré un effectif décimé. Confirmé et rassuré plusieurs fois ces derniers temps par le duo Leonardo / Maldini, il semble peu probable que Gattuso soit aujourd'hui vraiment sur la sellette.

Rappelons également qu'en Italie, les entraîneurs sont toujours démis de leur fonction et jamais licenciés, restant sous contrat avec le club tant qu'ils n'en ont pas retrouvé un autre : on se souvient du cas de l'année 2014, lorsque le club avait simultanément Allegri, Seedorf et Inzaghi sous contrat. Récemment prolongé, Gennaro Gattuso resterait dans ce cas sous contrat, avec la charge salariale qui va avec : pas exactement en ligne avec le contexte économique du club.

Enfin, l'emballement récent est un cas typique d'une nouvelle qui enfle et se diffuse lorsque les médias se citent les uns les autres : aucune source complémentaire et originale n'a concordé avec l'hypothèse de France Football, a fortiori aucun média italien ou anglais.

Autant de raisons pour prendre avec un maximum de distance les rumeurs de ces derniers jours.

Source : France Football.

Rédigé par Alexmilano, le 6 novembre 2018 à 19h43
Vendéen expatrié à La Capitale. Fan inconditionnel de Daniele Bonera.