• Paqueta annoncé au Milan

Paqueta annoncé au Milan

Publié le 16 octobre 2018 à 1h11 | Transferts

L'affaire a d'abord été révélée par l'intermédiaire de Globoesporte, média brésilien reconnu pour sa fiabilité : le Milan aurait trouvé un accord avec Flamengo pour la signature de Lucas Paquetà, 21 ans et le statut de l'un des plus grands espoirs brésiliens.

Titulaire au Flamengo depuis 2016, Lucas Paquetà a débuté comme mezz'ala avant de s'imposer comme trequartista, porté par ses qualités de vision du jeu et de technique balle au pied, ainsi qu'une propension certaine à s'insérer dans les surfaces adverses. Auteur de 17 buts en 88 matches avec les "autres" rouges et noirs, et star du championnat brésilien depuis le départ de son coéquipier Vicinius au Real, Paquetà a aussi goûté aux matches continentaux (Copa Sudamericana en 2017, Copa Libertadores en 2018) et à ses premières sélections nationales, appelé par Tite après le mondial russe.

On connaît le talent de négociateur de Leonardo et ses entrée privilégiées dans le club brésiliens, qui auraient semble-t-il permis de dépasser la concurrence du PSG et de Barcelone. Et si les mots choisis se veulent prudents, le D.S. milanais a bien confirmé l'affaire lors de la réception du prix Liedholm :

"Nous avons un accord de base avec le Flamengo, mais le mercato ouvre le 3 janvier et on ne peut donc rien officialiser. Mais l'affaire est toutefois conclue."

Quelques jours plus tôt, le fait que Leonardo "suive" le joueur sur les réseaux sociaux avait attiré l’œil sur l'affaire ; le dirigeant y a également répondu avec humour lors de la même interview :

"Moi, je suis tout le monde, je suis curieux, donc je suis aussi Lucas. Nous aurons le temps d'en parler, il doit encore jouer 10 matches au Brésil et il va lutter pour le titre".

En ce qui concerne les chiffres estimés de l'affaire, la presse s'est fait l'écho d'un accord sur la base de 35M€, un montant nettement inférieur à la clause libératoire du joueur ; de cette somme, 70% irait à Flamengo et 30% au fond d'investissement Brazil Soccer qui détient les droits du joueur.

Depuis l'annonce de l'affaire, les esprits s'échauffent et les comparaisons s'accumulent. Et lorsqu'on évoque le nom d'un trequartista brésilien recruté par Leonardo, les regards se tournent naturellement vers Kakà, qui ne cache pas son envie de revenir à Milanello dans un costume de dirigeant. Interviewé par Milan TV, l'ancien numéro 22 a donné son avis :

"C'est un joueur avec un futur brillant devant lui, il a déjà été convoqué dans la sélection brésilienne. Mais c'est mieux pour lui qu'on évite les comparaisons : on a entendu tellement de choses ces derniers jours, par rapport à moi, à Pato, Ronaldinho, Cafu, Rivaldo, avec tous les Brésiliens qui ont fait partie de l'histoire du Milan. Nous devons éviter des comparaisons, et pas seulement avec moi, pour faire en sorte qu'il puisse arriver et jouer sereinement. J'espère qui fera de bonnes choses, et je suis très confiant."

La suite à Noël, avec, espérons-le, une promesse brésilienne pour accompagner le panettone.

Rédigé par Julien, le 16 octobre 2018 à 1h11
Arrivé grâce à Maldini et Shevchenko, resté en dépit de Mesbah et Oliveira. Essaye de se distraire de l'actualité sportive en se plongeant dans l'histoire du club ou ses finances.