• Higuain annoncé à Chelsea, un départ prévisible ?

Higuain annoncé à Chelsea, un départ prévisible ?

Publié le 17 janvier 2019 à 12h18 | Transferts

Ce sont des rumeurs qui reviennent en boucle depuis plusieurs jours (voire semaines) et qui ont enflé ces dernières heures en Italie dans une belle unanimité : Gonzalo Higuain est bien parti pour quitter le Milan AC lors de ce mercato d'hiver. Chose impensable lors de sa signature cet été, l'argentin est bien sur le point de faire comme Leonardo Bonucci avant lui : quitter prématurément le navire milanais.

La spirale négative enclenchée lors de la défaite contre la Juventus n'en finit plus de tourner, et les semaines de Gonzalo Higuain à Milan virent définitivement au calvaire. Le rendement est plus que décevant, avec 8 buts en 21 matches qui sont loin d'être à la hauteur des attentes, et qui ont surtout été marqués par une interminable période de disette de 9 matches, la plus longue depuis son arrivée en Italie. La comparaison aux capocannonieri du championnat est donc amère pour un joueur qui devait faire faire au Milan le saut de qualité tant attendu tout en effaçant sa triste fin d'histoire à la Juventus, précipitée par l'arrivée de Ronaldo. Côté milanais, et dans un contexte financier difficile, la déception est à aussi à la hauteur de l'investissement économique : le prêt payant de 18M€ (la valeur de son amortissement annuel à Turin) et le salaire déboursé (9.5 M€ nets annuels, près du double comme charge pour le club) sont des sommes difficiles à justifier dans ces conditions.

Il s'avère difficile de remonter aux racines du mal, mais il semble clair que l'Argentin, poussé dehors par les dirigeants turinois, est venu à reculons dans une équipe représentant pour lui une régression à tous les niveaux (excepté financier). Mais loin de se servir de cette frustration initiale comme moteur de revanche et de dépassement, force est de constater qu'Higuain a peu à peu sombré mentalement. Constamment tendu sur les terrains depuis son dérapage face à la Juventus en octobre dernier, l'attaquant n'a depuis marqué qu'un petit but, passé ses matches à s'énerver et n'arrive plus à aider l'équipe. Ce manque de confiance sur les terrains trouve également un écho au niveau contractuel : on a beaucoup parlé de cette notion d'option d'achat (et non d'obligation), qui aurait fait réfléchir Higuain dès le départ : le club avait ensuite promis cet été qu'il lèverait l'option d'achat ... mais Leonardo a récemment déclaré publiquement que l'option serait levée uniquement si le club se qualifiait en Ligue des Champions. Enfin, Gennaro Gattuso n'a pu éviter un sujet systématiquement abordé par les journalistes en conférence de presse, et a confirmé l'évidence en déclarant qu'il était difficile de retenir un joueur contre sa volonté, même si Higuain était encore un joueur du Milan et que le club essayait (au moins officiellement) de le garder.

Pour enfoncer le clou, Chelsea, qui était déjà (selon la presse tout du moins) intéressé par Gonzalo Higuain cet été, revient à la charge. En effet, Sarri souhaite ardemment récupérer son buteur fétiche qu'il a côtoyé à Naples. De plus, les Blues sont à la recherche d'un buteur, et peuvent prétendre proposer une stabilité contractuelle à Higuain, ce que ne peut pas faire actuellement le Milan.

En cas de départ de notre buteur vedette, quelles sont les possibilités ? On a longtemps parlé d'un échange Morata-Higuain, mais ce transfert ne semble plus d'actualité. L'Espagnol est plus proche de Séville de l'Atlético Madrid, voire de Monaco. Bref, son arrivée en Lombardie ne semble pas faisable. Depuis plusieurs jours, la piste la plus probable est celle menant à Krzysztof Piatek, la sensation de cette première partie de saison en Série A. Le buteur polonais du Genoa affole les compteurs en marquant 19 buts en 21 matchs, et le Milan serait prêt à payer les 40M€ réclamés par le président du Genoa pour arracher le Polonais à la concurrence. En effet, on parle d'un intérêt du Real Madrid, de l'Atlético ou encore West Ham. Mais Leonardo pourrait profiter des bonnes relations historiques avec un Enrico Preziosi qu'il doit rencontrer demain après avoir fait le point avec la direction milanaise. Une bonne partie des médias italiens sont aujourd'hui certains que le deal va avoir lieu dès lors que Gonzalo Higuain quittera le Milan.

Le Genoa refuserait pour l'heure un prêt avec option d'achat, formule devenue habituelle pour les clubs en souffrance sur leur bilan comptable. La somme de 40M€ demandée aujourd'hui est extrêmement élevée, et il nous semble important de rappeler que le Genoa a déboursé 4,5M€ cet été pour acheter le joueur à son club de Cracovie : Milan serait ainsi sur le point de payer 10 fois son prix après seulement 6 mois dans un championnat majeur, ce qui ressemble beaucoup à un constat d'échec quant à la capacité du club à repérer les bonnes affaires et à se mettre dans de bonnes conditions de négociation. Au-delà des aspects sportifs (à confirmer) et d'investissement, il est enfin utile de rappeler que les prétentions salariales du Polonais seraient bien moindres que celles d'Higuain ou Morata, ce qui fera un bien fou aux finances du club. Le joueur touche actuellement 500 000 euros.

Enfin, en cas de blocage avec le Genoa sur le sujet de l'indemnité pour Piatek, une autre piste serait celle de Michy Batshuayi, dont l'arrivée annoncée en France a pris du plomb dans l'aile et qui pourrait faire partie du deal avec Higuain. Cette solution serait, en comparaison à Piatek, moins lourde pour le bilan comptable (le prêt avec option d'achat serait possible) mais impliquerait de débourser un salaire nettement plus substantiel.

Rédigé par Teofil, le 17 janvier 2019 à 12h18