• Milan – Parma : Les notes de la rédac’

Milan – Parma : Les notes de la rédac’

Publié le 3 décembre 2018 à 14h41 | Matches

Après chaque match de notre club préféré, une cote sur la prestation de chaque joueur sera attribuée par la rédaction de SoloMilan et accompagnée d'un commentaire expliquant celle-ci. Cette cote constitue une moyenne des notes données par trois rédacteurs, qui varieront à chaque match.

Gianluigi Donnarumma : 6,5
Peu de travail, mais bien fait. Impeccable sur ses prises de balle ainsi que dans la plupart de ses relances. Sa sérénité rassure une arrière-garde déforcée.

Davide Calabria : 5,5
Brouillon dans ses prises de décision, il a très peu pesé offensivement et manqué de caractère. Quelques centres intéressants ont été tentés mais cela reste insuffisant face à une équipe occupée à défendre.

Ignazio Abate : 6,5
Impérial dans un nouveau rôle pour lui, il a joué avec ses qualités pour couper les offensives adverses et a rassuré sa défense par sa sérénité et son leadership. Une très agréable surprise.

Cristian Zapata : 6
Match sobre et correct. Pas d’erreur flagrante à signaler.

Ricardo Rodriguez : 5
Un de ses moins bons matches depuis qu’il est arrivé au club. Lent, emprunté, il est en outre responsable de relances qui ont mis en danger sa propre équipe. Une partie à oublier pour un des joueurs les plus réguliers de ce début de saison.

Tiemoué Bakayoko : 6,5
Que c’est agréable de revoir un joueur de foot ! Sa technique reste rudimentaire mais son travail à la récupération et son volume de jeu soulagent toute l’équipe. Il progresse rapidement.

Franck Kessie : 6 
Aussi frustrant que précieux. Auteur du penalty victorieux, son volume de jeu et ses qualités à la récupération sont également remarquables, voire indispensables. Son manque de lucidité en fin de match a cependant engendré de nombreuses fautes techniques. Ces occasions avortées auraient pu coûter cher, alors que Milan ne menait que par un but d’écart.

Hakan Calhanoglu : 5,5
Plus présent que lors des matches précédents, il reste très approximatif dans ses choix et n’est plus le leader technique que l’équipe a connu l’année dernière. Le temps commence à presser pour lui.

Suso : 6 
Moins éblouissant que par le passé, Suso reste précieux par ses caviars et ses coups de génie. L’Espagnol apparait cependant de plus en plus emprunté, ce qui le fait disparaitre pendant de longues minutes durant une rencontre. Ne pas lui faire jouer tous les matches serait une solution.

Patrick Cutrone : 7
Un but sublime, un pénalty obtenu, une activité incessante et une hargne qui lui permet d’emmener l’équipe et les tifosi dans son sillage. Le tout à seulement 20 ans ! Il doit progresser techniquement, mais on lui pardonne volontiers.

Fabio Borini : 5
Il arrive que les gens oublient son métier quand ils le voient manier le ballon. Il court beaucoup, mais ne maîtrise rien.  Il s’avère très difficile de compter sur lui.

Samu Castillejo : Non noté
Il convient tout de même de souligner une bonne entrée au jeu. Il est parvenu à conserver le ballon et à en faire un usage intelligent quand l’équipe en avait besoin.

Rédigé par Lionel, le 3 décembre 2018 à 14h41
Rédac' chef belgo-italo-spagnolo... Bref, l'Européen du staff !