Giacomo Bonaventura

#5 - Milieu de terrain

Si les tifosi de l’AC Milan avaient l’habitude de vivre des situations rocambolesques lors de la fin du règne du duo Berlusconi-Galliani, le transfert de Giacomo Bonaventura fait assurément partie des meilleures avec, une fois n’est pas coutume, une issue heureuse pour le club. En quête d’un joueur offensif pour compléter l’équipe, Adriano Galliani, autoproclamé le Condor, avait jeté son dévolu sur Jonathan Biabiany lors des dernières heures du mercato estival 2014. Ce choix est bien entendu contesté par les tifosi, qui espéraient un joueur de meilleure qualité pour compléter l’équipe. Toutefois, un problème d’arythmie cardiaque est détecté lors de la visite médicale du Français, et le transfert est par conséquent annulé. Alors qu’on se dirigeait vers un statu quo, les médias s’emballent à quelques minutes de la fin du mercato : Giacomo Bonaventura, un des meilleurs joueurs de l’Atalanta et très bon joueur de Serie A, vient de signer en catastrophe à Milan pour environ 7 millions d’euros. Là réside tout le paradoxe de Galliani : il essayait d’abord de recruter le plan B avant de se tourner vers le plan A.

Au club depuis 4 années, l’Italien fait partie des anciens. Joueur capable d’évoluer sur l’aile, en meneur de jeu ou en mezz’ala gauche dans un milieu à 3, il dispose d’une excellente conduite de balle ainsi qu’une très bonne lecture du jeu, lui permettant d’être régulièrement placé au bon endroit et de marquer des buts importants. Il s’agit d’un des rares joueurs ayant donné satisfaction au milieu du marasme des dernières saisons.

Lors de la saison 2017-2018, et alors que le club enregistrait l’arrivée d’une dizaine de joueurs de bon niveau, tout laissait à penser que « Jack » se sentirait plus à l’aise et pourrait donner la pleine mesure de son talent. Il a au contraire laissé apparaitre certains défauts, déjà présents les autres années mais moins visibles : une frappe de balle perfectible en dehors de la surface et, surtout, un excès d’individualisme qui a à de nombreuses reprises pénalisé l’équipe. Incapable de combiner correctement avec ses partenaires à gauche Hakan Calhanoglu et Ricardo Rodriguez, il a terminé la saison avec inconstance, voire inconsistance.

Approché par la Juventus lors du début du mercato estival 2018, il reste un pion important de l’effectif et un professionnel aguerri, nonobstant sa fin de saison en demi-teinte.

SaisonAppButsAssistsJauneRougeHdM
SaisonApp.B.Ass.CJCRHdM
2018/2019720000
TOTAL720000
Giacomo Bonaventura
Numéro 5
Poste Milieu de terrain
Date de Naissance 22 août 1989
Lieu de naissance San Severino Marche
Nationalité Italie
Age 29 ans
Taille 180 cm
Poids 75 kg