• La Champions League ? Un rêve réalisable mais compliqué

La Champions League ? Un rêve réalisable mais compliqué

Publié le 14 mars 2019 à 13h14 | Analyse

Après la victoire du weekend dernier du Milan sur le Chievo (1-2) et la troisième place sécurisée avant un derby qui s’annonce chaud bouillant, il est temps de faire une analyse des matchs restants, et des probabilités pour le Milan AC de finir en Champions League.

La coupe aux grandes oreilles n’a plus vu le Milan AC se battre pour elle depuis la saison 2013/2014, édition lors de laquelle le Milan atteint les huitième de finales (défaite 1-5 au total contre l’Atletico Madrid).
Six longues années pour les amoureux des rossoneri qui espèrent enfin rejoindre l’élite européene après des saisons mauvaises voir médiocres ou le Milan n’a jamais réussi à se classer à une meilleure position que la 6eme place (ces deux dernières saisons).

Il faudra se battre jusqu’au bout pour continuer de rêver, et cela passe par 11 matchs restants, qui seront tous des finales comme l’a si bien dit Gennaro Gattuso en conférence de presse. Voyons ensemble quels sont les prochains adversaires du Milan, mais aussi les calendriers des principaux rivaux pour une qualification en Ligue des Champions :

(en gras les matchs à domicile)

Milan : Inter, Sampdoria, Udinese, Juventus, Lazio, Parme, Torino, Bologne, Fiorentina, Frosinone, Spal.
(4 matchs à domicile, 6 matchs contre des équipes du top 10 )

Inter : Milan, Lazio, Genoa, Atalanta, Frosinone, Roma, Juventus, Udinese, Chievo, Naples, Empoli.
(6 matchs à domicile, 6 matchs contre des équipes du top 10 )

Roma : Spal, Naples, Fiorentina, Sampdoria, Udinese, Inter, Cagliari, Genoa, Juventus, Sassuolo, Parme.
(6 matchs à domicile, 5 matchs contre des équipes du top 10 )

Lazio :  Parme, Inter, Spal, Sassuolo, Udinese, Milan, Chievo, Sampdoria, Atalanta, Cagliari, Bologne, Torino.
(6 matchs à domicile, 4 matchs contre des équipes du top 10 )

On peut voir que le calendrier le plus compliqué est pour l’Inter, qui affronte 6 équipes qui sont actuellement dans les 10 premiers du championnat, mais ils ont encore plus de la moitié de leurs matchs à domicile ce qui peut leurs faciliter la tâche.

Le calendrier le plus clément sera pour la Roma, qui a encore 6 matchs a jouer à domicile et seulement 5 contre des équipes du haut de tableau.

Bien que distancée, la Lazio reste dangereuse, car elle a actuellement 12 matchs à jouer ( 11 pour le Milan et l’Inter) en attendant le match en retard d’il y a deux semaines annulé à cause d'un match de rugby.

Le Milan va devoir s’accrocher pour atteindre cet objectif, car si les résultats suivent pour l’instant (5 victoires d’affiler !) le club va beaucoup voyager à l’extérieur, contre des équipes fortes, ou d’autres au fond du classement qui donnera tout pour se sauver.

Voici les probabilités de classement final d’après le site FiveThirtyEight.

 

Probabilités du classement final d'après FiveThirtyEight :

 

  1. Juventus, 97 points, Diff +53
  2. Naples, 81 points, Diff +40
  3. Inter, 69 points, Diff +24
  4. Milan, 69 points, Diff +22
  5. Roma, 65 points, Diff +20
  6. Atalanta, 64 points, Diff +26
  7. Lazio, 63 points, Diff +16
  8. Torino, 60 points, Diff +13
  9. Sampdoria, 55 points, Diff +10
  10. Fiorentina, 54 points, Diff +12

 

Probabilités de qualifications pour la C1 :

 

  1. Juventus, >99% (probabilité de remporter le scudetto 99%)
  2. Napoli, >99% (probabilité de remporter le scudetto 1%)
  3. Inter, 62%
  4. Milan, 61%
  5. Roma, 25%
  6. Atalanta 22%
  7. Lazio, 21%
  8. Torino, 7%
  9. Sampdoria, 1%
  10. Fiorentina, 1%

 

Ce qu’il en ressort, c’est qu’il va falloir encore gagner 18 points sur les 11 matchs qui restent … soit 6 victoires. La course s'annonce palpitante, mais aussi très compliquée et il va falloir continuer d'être solide, réaliste et ne pas perdre de points comme lors des mois d'octobre et décembre où le club à totalement sombré face à des adversaires modestes. Tout commence par le derby dimanche prochain. Il y a bien longtemps que le derby della madonnina n'a pas eu une aussi belle saveur et autant d'enjeux ! Il est certain qu'en cas de résultat positif, cela boosterait le club milanais vainqueur et enfoncerait moralement l'autre. 

Rédigé par Teofil, le 14 mars 2019 à 13h14

À lire dans la catégorie : Analyse