• Bilan du mercato : Première partie

Bilan du mercato : Première partie

Publié le 31 décembre 2018 à 20h40 | Transferts

Avec la trêve internationale qui approche et les premiers mois de compétition déjà derrière nous, il est temps de faire un premier bilan des nouvelles têtes milanaises à la suite de l’été mouvementé tant en matière de transferts que de changement de direction qu’a connu le club. La rédaction a décidé de vous proposer un bilan récapitulatif des performances des recrues arrivées au cours de ces derniers mois.

L'article sera divisé en chapitres. Le premier est consacré au mercato de cet été, revenant sur chaque transaction un peu plus en détail puis au premier bilan de ces recrues : la défense.

Récapitulatif des transferts de l'été 2018

Arrivées

Samu Castillejo (Villarreal) : Transfert définitif, estimé à 25M€. Le joueur arrive dans le cadre d’un “échange” avec Carlos Bacca, pour combler notre déficit sur les ailes. Il a un contrat de 5 années.

Diego Laxalt (Genoa) : Transfert définitif, estimé à 14M€. L'Uruguayen s’engage en même temps que Castillejo, dans le cadre d’un autre transfert, celui de Lapadula. Les Milanais souhaitant obtenir dès cette année la somme du transfert de l'attaquant italien au lieu de la suivante, ils décident d'aider le Genoa à payer en recrutant le latéral gauche. Les Rossoneri devront même ajouter un peu d’argent pour recruter Laxalt.

Tiémoué Bakayoko (Chelsea) : Le français arrive en prêt payant de 5M€ avec une option d’achat de 35M€. Il vient pour combler les trous au milieu de terrain mais aussi pour se relancer après une saison difficile en Angleterre.

Mattia Caldara (Juventus) : Le jeune défenseur italien est un excellent transfert, et accessoirement le premier gros coup de Leonardo. Alors que Bonucci souhaite retourner à la Juventus, notre directeur sportif réussit à chiper le prometteur défenseur central, avenir de la sélection, pour 35M€.

Gonzalo Higuaín (Juventus) : Réalisé en même temps que le transfert de Caldara, cette opportunité est rendue possible par l’arrivée de Ronaldo à la Juventus. Après des jours de négociation, le joueur accepte de rejoindre le Milan AC plutôt que Chelsea. Il s'agit d'un prêt payant de 18M€, avec option d’achat estimée à 36M€.

Alen Halilović (Hambourg SV) : Sans le savoir, c'est le dernier transfert réalisé par Mirabelli au Milan AC. Le jeune croate s’engage gratuitement pour 3 saisons. Il a été libéré de son contrat par Hambourg après plusieurs saisons passées en prêt sur le sol espagnol.

Pepe Reina (Naples) : Autre joueur à s’engager gratuitement, l’expérimenté portier espagnol signe un contrat de 3 ans et afin d'apporter toute son expérience et leadership dans un vestiaire bien jeune.

Ivan Strinić (Sampdoria) : Le latéral croate est la toute première recrue du mercato. Annoncé dès le mois de janvier, son transfert semble plausible en tant que vice-Rodriguez. Tout comme Halilovic et Reina, il s’engage pour trois années.

Andrea Bertolacci (Genoa) : L’Italien sort d’une saison plutôt convaincante à Gênes et revient au club à la suite de son prêt pour servir de joker au milieu de terrain.

Fabio Borini (Sunderland) : C’était connu car le joueur est arrivé l’été dernier en prêt, et avait une obligation d’achat dans son contrat. Il s’engage donc définitivement avec Milan jusqu’en 2021 pour environ 5M€.

Stefan Simič (Crotone) : Le joueur revient au club après un prêt assez concluant à Crotone. Il vient clairement faire le nombre suite au départ de Gomez.

Départs :

Carlos Bacca (Villarreal) : Le colombien, qui sort d’une saison plutôt convaincante en Espagne est aussitôt reparti à Villarreal pour 7 petits millions. Le Milan y “gagne” un salaire imposant, et un ailier (Castillejo), ce qui faisait défaut à l’effectif. Et surtout, Carlos Bacca ne souhaitait pas continuer l’aventure en rouge et noir.

Gabriel (l. Pérouse) : Quelle déception que ce Brésilien, promis à un bel avenir, il n’a jamais confirmé en 6 ans passés au club. Le joueur passe de clubs en clubs, lors de différents prêts. Il rejoint définitivement Perugia en transfert libre.

Manuel Locatelli (Sassuolo) : Le jeune italien est un élément important de la Primavera et explose au plus haut niveau lors de la saison 2016/2017. Après une deuxième saison plus compliquée, le joueur n’est pas satisfait de sa situation et cherche une porte de sortie pour gagner en temps de jeu. Résultat : il part en prêt payant (2M€) à Sassuolo, avec obligation d’achat fixée à 12M€. Belle plus-value réalisée ici.

Luca Antonelli (l. Empoli) : Après de nombreuses années de bons et loyaux services, le fragile latéral italien s’en va vers de nouveaux horizons. Il est libéré de tout contrat et s’engage avec Empoli.

André Silva (Séville) : L’attaquant portugais cherche également à gagner en temps de jeu après une première saison très compliquée au Milan. Il part en prêt à Séville pour se donner de l’air, avec une option d’achat fixée à 35M€.

Nikola Kalinić (Atlético Madrid) : Le croate aussi cherche à partir après une saison où il alterne entre le mauvais et le médiocre. Une bénédiction pour le Milan, il part pour 15M€ à l’Atlético Madrid car son profil plaît à Simeone, et ce même après sa coupe du monde mouvementée.

Gustavo Gómez (Palmeiras) : Le défenseur paraguayen n’a jamais réellement eu sa chance au club, montrant pourtant un niveau correct à chaque fois qu’il est appelé à monter sur le terrain. Après une saison 2017/2018 blanche, il part en prêt à Palmeiras.

Leonardo Bonucci (Juventus) : La plus grosse perte du mercato côté milanais ? Le “capitaine” quitte le navire après une petite saison sous ses nouvelles couleurs pour retourner à la Juventus. Le joueur est transféré en échange de Caldara. Les tifosi se consolent également grâce à la venue d’Higuain.

Niccolò Zanellato (Crotone) : Autre talent au milieu de terrain qui, comme Locatelli, cherche à se faire une place en Série A. Alors qu’il n’a jamais eu sa chance chez les pro à part en match amical, il part en prêt avec obligation d’achat à Crotone (fixée à 300 000 euros). Milan obtiendra également 50% d’une éventuelle revente.

Gianluca Lapadula (Genoa) : L’attaquant italien, qui a accédé à l’élite grâce à une superbe saison en Série B, a réussi quelques coups d’éclats au Milan, mais est parti en prêt au Genoa après une saison au club l’été dernier. Le joueur est parti définitivement chez les Génois cet été.

Voici une liste des jeunes (et moins jeunes) joueurs partis en prêt ou transfert définitif pour compléter ce petit récapitulatif :

N. Oduamadi (l. Tirana), M. El Hilali (Matera), M. Gabbia (Lucchese), I. Sinani (Juve Stabia), A. Guarnone (Matera), T. Pobega (Ternana), A. Llamas Acuna (Pistoiese), R. Forte (Pistoiese), G. Felicioli (Pérouse), G. Zigoni (Venise), J. Larsen (Sarpsborg 08), J.Vergara (Cagliari)

 

Bilan des recrues : Le gardien et la défense

La défense est un problème au Milan AC depuis plusieurs années maintenant. On le sait, en Italie, les équipes qui jouent le haut de tableau sont celles qui encaissent le moins.

Et on peut dire que le Milan n'est pas au top à ce petit jeu avec la 6ème meilleure défense du championnat l’année dernière… pour une 6ème place au classement. Par ailleurs, la logique est respectée quand on voit que les 4 premières places correspondent aux 4 meilleures défenses en ordre décroissant. On note que la seule anomalie est la Lazio (5ème) qui a la 7ème meilleure défense, mais également la meilleure attaque du championnat.

La défense titulaire la saison passée était composée de Calabria - Bonucci - Romagnoli - Rodriguez. Après le départ de Bonucci, tous les tifosi ont rêvé d’une charnière Caldara - Romagnoli, futur de la Nazionale, avec un Mattia Caldara confirmant tout le bien qu’il a pu montrer à l’Atalanta, et Romagnoli prenant une nouvelle dimension avec son nouveau statut de Capitaine.

Autre retour très attendu, celui de Conti, qui après ses deux graves blessures n’a toujours pas pu montrer tout son talent au peuple rossonero. A l’aube de la nouvelle saison, l’avenir est prometteur pour la défense, avec des joueurs jeunes à fort potentiel … Suffisant pour enfin retrouver les sommets ?

Pepe Reina

L’expérimenté gardien est venu jouer les doublures de Gigio Donnarumma cette saison. On a même pensé qu’il pourrait s’imposer en tant que titulaire en cas de départ du portier italien, mais il se contente finalement de partager son expérience dans le vestiaire. Il est également le gardien pour les coupes, et a joué lors de 5 matches en Europa League. Son meilleur match reste le premier sous nos couleurs , lors de l’amical contre Manchester United. Match fou qui se conclut par une session de tirs au but avec 26 tirs en tout, et de magnifiques arrêts de notre gardien ! Ses matches suivants sont de nettement moins bonne facture. Il a commis de nombreuses erreurs, provoquant des frissons chez les tifosi.

Ivan Strinic

Premier transfert de cet été, le Croate arrive à Milanello après un très beau mondial. Venu pour faire souffler Rodriguez sur l’aile gauche, le Croate n’a cependant jamais foulé la pelouse de San Siro avec les couleurs milanaises. En effet, des médecins ont diagnostiqué une maladie cardiovasculaire pour le joueur qui a dû mettre de côté sa carrière professionnelle pendant plusieurs mois. On croyait d’ailleurs qu’il ne reviendrait jamais, mais la bonne nouvelle est arrivée il y a quelques semaines : Ivan Strinic est autorisé à reprendre une activité sportive intense, et est de retour à l’entraînement. Espérons qu’il puisse apporter au club, mais plus important encore, revenir sur un terrain professionnel en toute sécurité.

Diego Laxalt

L'Uruguayen a été recruté en “catastrophe” dans les derniers jours du mercato pour combler l’absence de longue durée d’Ivan Strinic. Promis à une belle saison après ce qu'il a montré au Genoa ainsi qu’en équipe nationale, le joueur est connu pour percuter, jouer sur sa rapidité pour apporter le danger et le surnombre en attaque tout en livrant un nombre de centres impressionnant. De plus, le joueur est capable de jouer à tous les postes du côté gauche d’un terrain, ce qui est pratique.

Après ces quatre mois de compétitions, Laxalt a joué 10 matchs en championnat, mais seulement 4 en tant que titulaire. Ricardo Rodriguez étant indéboulonnable au poste de latéral, il gratte surtout ses titularisations et montées en cours de matchs grâce à sa polyvalence, en jouant au milieu de terrain. Il peine vraiment à convaincre, et éprouve des difficultés à réellement apporter le danger (0 passe décisive, 0 but). Surtout, il ne réussit pas à combiner avec ses coéquipiers pour créer le surnombre. Surtout, il manque singulièrement de technique, ce qui est rédhibitoire.

Pour l’instant il ne remplit même pas son rôle de joker pouvant apporter en sortie de banc. Il s'est seulement mis en évidence lors de sa première apparition, face à la Roma fin août.

Stefan Simic

Malgré l'hécatombe de blessures en défense centrale (Caldara, Musacchio, Romagnoli) le 5eme choix derrière Zapata… ne joue même pas. Gennaro Gattuso préfère bricoler des défenses à trois avec Ricardo Rodriguez ou encore Ignazio Abate, soit des joueurs expérimentés mais qui ne sont en rien défenseurs centraux.
Cependant, le jeune Tchèque a eu une chance de se montrer en Europa League, il a joué la totalité du match face à Dudelange le 29 novembre, lors de la victoire 5-2. Le joueur a été satisfaisant, montrant une sérénité ainsi qu’une belle capacité à gagner ses duels. Insuffisant toutefois pour convaincre le coach de lui faire confiance lors de matches à plus gros enjeu, face à des adversaires d'un tout autre calibre.

Mattia Caldara

Quelle saison compliquée pour le prometteur défenseur italien ! Venu en échange de Bonucci, le joueur était promis à une belle année au Milan. Mais blessé à plusieurs reprises, il n’a pas encore pu se montrer à son avantage. Depuis le début d’année, il a cumulé 214 minutes jouées seulement ! Dont 90 minutes avec l’Italie contre le Portugal. Avec le Milan, il a joué 34 minutes cet été face au Real Madrid puis 90 minutes face à Dudelange fin septembre. Le joueur devrait revenir en février si tout se passe bien,  et on pourrait compter sur lui pour la fin de saison. Après Conti, c’est une nouvelle recrue venant directement de l’Atalanta qui va passer une saison quasi blanche...

Bilan : On peut clairement parler de flops et/ou de malchance quand on doit faire une première analyse de l'apport des recrues défensives. Elles ont toutes peu joué, et n'ont rien apporté. Même Laxalt, qui a eu l'opportunité de se montrer, a failli dans sa tâche. L'hécatombe de blessés qu'a connu le club en défense notamment (Romagnoli, Strinic, Musacchio, Caldara) n'aide clairement pas, mais même ainsi les recrues valides n'ont pas réussi à prendre leurs responsabilités.

Rédigé par Teofil, le 31 décembre 2018 à 20h40