La coupe d’Italie peut-être l’unique chance pour les rossoneri de gagner un titre cette saison et de rejoindre la coupe d’Europe, c’est donc devenu un objectif capital auquel ils ne pouvaient pas se planter. C’est donc avec quasiment l’équipe type que Mihajlovic débute cette rencontre, avec le retour comme titulaire de Bertolacci.  C’est donc avec une première mi-temps pauvre en jeu et occasion, dominer par les locaux que l’on assiste à une nouvelle rencontre affligeante des rossoneri. Rien de nouveau sous les tropiques, Cerci toujours hors-jeu et hors-sujet et une multitude de passes ratées. A noter également un Abbiati encore bien présent qui nous sort deux beaux arrêts sur deux frappes lointaines. En deuxième mi-temps, Niang ouvre rapidement le score, après un excellent travail de Bertolacci, l’italien passe à Bacca qui trouve d’une belle passe Niang qui trouve le chemin des filets d’une frappe croisée pleine de sang froid. Quinze minutes plus tard, Zukanovic récolte une carte jaune et en profite pour insulter l’arbitre qui le renvoie donc gentiment au vestiaire. En toute fin de rencontre, Honda récupère un ballon près du rectangle adverse, sert Bacca qui se débarrasse de son vis à vis et trompe Viviano  avec beaucoup de facilité.

 

Une victoire importante donc qui permet aux rossoneri d’atteindre les quarts de final

L’Italien à la sauce belge