Le live :

92′ : Fin du match, Milan se qualifie pour le prochain tour !

90′ : 2 minutes de rab’.

87′ : De Jong est le patron sur la pelouse et il le montre en récupérant un ballon d’un beau tacle.

84′: Milan gère tranquillement le score. Cerci veut tenter un débordement et lance le ballon… problème il était à 2 mètres de la ligne et ça donne un 6 mètres gratuit.

80′ : Cerci remplace L. Adriano.

78′ : Encore un gros contact entre Luiz Adriano et le gardien. Encore une fois c’est le portier qui souffre le plus.

72′ : Poli, lui aussi entré, perd la balle et fait faute : jaune.

71′ : Souvent dépassés, les visiteurs sont musclés dans leurs interventions, attention aux blessures…

70′ : Le Mister lance Ménez à la place de Honda. Le milieu français fait son apparition après sa blessure.

68′ : Luiz Adriano est tout juste court pour reprendre le centre de Honda.

66′ : Le capitaine Lanzafame se fait exclure suite à un deuxième jaune.

63′ : Honda combine avec Bacca mais le gardien repousse la frappe du brésilien.

58′ : Luiz Adriano se fait sécher le long de la touche mais l’arbitre laisse l’avantage et Milan part à l’assaut, belle combinaison et il faut un tacle désespéré d’un défenseur pour dévier la belle frappe.

55′ : Bonaventura tente sa chance mais la balle passe au dessus.

52′ : Comme toujours, De Jong (capitaine) fait la loi au milieu et personne ne passe, même s’il doit faire faute.

51′ : Bertolacci tente un geste à la Zidane à l’entrée de la surface mais ça ne passe pas.

47′ : De Sciglio tente un rush dans la défense amorphe et lance une frappe instantanée mais le gardien adverse sauve son équipe du naufrage.

45′ : C’est reparti avec Milan à la baguette.

Mi-temps : Certes il ne faut pas s’enflammer malgré tout le respect dû à cette équipe de Perugia mais le niveau affiché est excellent. Mihajlovic avait promis de l’engagement et l’équipe est très appliquée et combine bien. On a hâte que la saison commence et que Milan confirme.

Mi-temps : Milan mène 2-0 face à la modeste équipe de Perugia.

45′ : 1 minute supplémentaire

38′ : But refusé à Bacca pour hors jeu. Dommage car quelle action encore. Bacca est une sacrée recrue !

35′ : Antonelli est averti après un mauvais tacle, l’Italien plaide coupable et connaissait la sentence.

33′ : Gros choc entre Honda et Rosati. Le gardien met du temps à se relever.

30 ‘ : Honda encore ! Les 3 éléments offensifs font vraiment du mal à cette défense vite prise de vitesse.

28 ‘ : BUT DE LUIZ ADRIANO !!! L’attaquant est lancé dans la profondeur, il résiste aux défenseurs et bat le gardien. Quelle action encore du trio offensif qui combine et se trouve à merveille.

27′ : Aucune occasion franche, le bloc des visiteurs est bien en place. Milan peine à retrouver la faille.

20′ : Milan maîtrise son sujet sans souci, attention tout de même aux contres.

15′ : Milan pousse et obtient encore un corner. Les joueurs combinent mal et De Jong envoie finalement un missile qui passe à côté.

14′ : Honda et le gardien de Pérouse sont on-fire !!! Magnifique coup-franc botté par le japonais et magnifique parade du gardien.

10 ‘ : BUT DE HONDA !!! Quelle action, quelle remontée. Antonelli traverse tout le terrain, passe son ballon et Luiz Adriano laisse intelligemment le cuir à Honda qui trompe facilement le gardien adverse.

8′ : Les locaux tiennent bien le ballon. Mais ils pêchent encore dans la dernière passe face au bloc de Pérouse.

5′ : Perugia amorce sa première attaque. Sur une combinaison sur coup-franc, un joueur est trouvé en retrait comme Honda tout à l’heure mais la frappe s’envole.

4′ : Milan presse haut pour récupérer le ballon. Romagnoli vient faire sa loi au milieu de terrain mais le nouveau milanais fait faute.

2′ : Première occasion pour Milan. Honda est trouvé en retrait et frappe directement au but. Le gardien s’envole pour écarter le ballon du but.

0′ : Les visiteurs lancent le match !

Les formations :

Milan : Diego Lopez; De Sciglio, Ely, Romagnoli, Antonelli; Bertolacci, De Jong, Bonaventura; Honda; Luiz Adriano, Bacca.

Perugia : Rosati; Del Prete, Volta, Mancini, Rossi; Rizzo, Salifu; Fabinho, Di Carmine, Lanzafame; Ardemagni.

Martin P.
Deutsche Qualität